LOGO

LOGO

vendredi 14 juin 2019

Référendum contre la privatisation d'aéroport de Paris (Mais aussi remarques contre la 4ème piste à Roissy et pour la taxation du kérozène).


"A la recherche de 4,7 millions de signatures pour lancer le premier référendum d’initiative partagée" titrait le journal Le Monde daté du 13 juin 2019.

En effet pour être éventuellement déclenché, le RIP sur la proposition de loi affirmant le caractère de « service public national » des aérodromes de Paris doit recueillir le soutien de 10 % des électeurs.
Pour signer il faut se rendre sur la plate forme dédiée en suivant ce lien : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Bien suivre les consignes et se munir de votre carte d'identité ou de votre passeport. Vous devez être inscrit sur les listes électorales.

De la transition écologique à la justice sociale, Bastamag  liste cinq arguments de ceux qui se mobilisent pour empêcher la privatisation du groupe aéroportuaire. Voir l'article : https://www.bastamag.net/ADP-referendum-RIP-signatures-privatisation-service-public?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap

A Bondy Écologie nous nous opposons bien sur à cette privatisation, mais aussi à la construction d'une quatrième piste à Roissy qui va engendrer encore plus de pollution, de bruit..etc, pour les riverains.
Nous saluons  contre ce projet climaticide  de 4ème piste le vote d'un texte par les conseiller-e-s départementaux : 



Toujours dans le domaine de l'aviation à lire la tribune  « Transport aérien et climat : il est temps d’atterrir »

Des associations et collectifs citoyens publient une tribune pour éclaircir les débats et appeler les députés à prendre des mesures rapides pour réduire le trafic et ses émissions de gaz à effet de serre.

https://reseauactionclimat.org/tribune-transport-aerien-et-climat-il-est-temps-datterrir/

 

Remise des PolluD'or le dimanche 16 juin 2019 à 11h à Romainville


Pour plus d'infos voir le compte twitter de l'association romainvillesud : @romainvillesud

jeudi 6 juin 2019

LETTRE DE BONDY ECOLOGIE DE JUIN 2019

L'agenda écolo de juin

Activités de l'association

Réunion de juin
Samedi 15 juin de 10h30 à 12h aux écuries
8, rue Pasteur à Bondy
(ancienne gendarmerie)

Toujours le 15 juin nous participons à la fête du parc du Bois de Bondy en animant une sortie découverte de la biodiversité du parc (botanique, oiseaux, insectes...) à 14h30 et 16h.
Venez nous retrouver à cette occasion. Une permanence sera assurée sur notre stand toute l'après midi.
Voir programme : http://bondyecologie.blogspot.com/2019/06/fete-des-parcs-au-bois-de-bondy-le-15.html

"Nous voulons des coquelicots"


Vendredi 7 juin (comme tous les premiers vendredi du mois) nous vous invitons à venir nous aider pour la campagne de pétition contre les pesticides de synthèse. Rendez vous sur l'esplanade de la mairie de 17h à 19h.



Les autres rendez-vous.

Comme chaque mois nous vous signalons les actions des associations ami-e-s.
Parfois nous sommes informés trop tard par rapport à la date de parution de la lettre, dans ce cas là elles sont mises en ligne sur le blog et relayées sur notre compte twitter (accès direct sans inscription sur la partie droite du blog). 

Au programme ce mois-ci

Festival des Murs à Pêches les 8 et 9 juin


Voir : http://bondyecologie.blogspot.com/2019/06/festival-des-murs-peches-les-8-et-9.html

et


Une Marche pour l’Océan organisée par les ONG le 8 juin 


En 2018, une Marche pour l’Océan a été organisée de façon simultanée dans plus de 140 villes et 16 pays dans le monde. Le samedi 8 juin 2019, cette Marche se déroulera de nouveau sur tous les continents et ralliera encore plus de citoyens à l’occasion de la Journée mondiale de l’océan. Pour la première fois, ce mouvement mondial aura lieu en France à Paris et à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).
Plus d'info sur le site de l'association BLOOM


Les POLLUD'OR à Romainville

Cet évènement programmé à l'origine pour le 11 mai (voir blog) à été reporté à cause de la pluie en juin (le samedi 22 juin ? la date est à vérifier sur le site de l'association Romainvillesud http://romainvillesud.over-blog.com/ )

ROMAINVILLE toujours à la une pour la destruction d'espaces verts.



Retour rapide sur les évènements de mai 2019

  L'affaire du lavoir

Nous étions présent-e-s à la réunion de concertation sur l'aménagement du centre ville. En guise de débat une présentation du projet concernant l'ensemble "garage /ancien lavoir" avec construction de 43 logements au lieu de 82 en lieu et place d'une partie de cet espace public.  Le devenir des arbres est flou. Nous ne sommes pas satisfaits, la demande du collectif de défense était son maintien dans le domaine public. Une étude des  propositions alternatives n'a même pas été envisagée. Grosse déception.

Europacity  les 18 et 19 mai 


Toutes les infos sur le rassemblement des opposants à Europacity en suivant les liens suivants.


la marche prévue le 19 juin a été annulée à cause d'un bel orage, comme notre sortie botanique du 11 mai et le rdv au parc Ballanger à Aulnay sous Bois...

Gagny : Le 25 mai, 500 personnes manifestaient  contre le projet de la Gabinienne d’Aménagement sur les anciennes carrières de Gagny.



Le même jour (25 mai) dans le cadre de la semaine écocitoyenne  nous animions une sortie botanique au parc du Bois de Bondy.

Photo : Didier Delpeyrou

 (Devant le succès le 15 juin à 14h30 et 16h on recommence).

Voir aussi le reportage photo de Khadidja Ahmed su le compte facebook de Bondy notre ville https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10216232927969146&set=pcb.10216232931809242&type=3&theater&ifg=1

 Le 1er juin nous étions présent-e-s à la ferme Caillard avec de nombreuses associations (occasion de faire des rencontres très sympathiques).

 

Européennes : 26 mai 2019

Plus d'élu-e-s écologistes dans le nouveau parlement européen, c'est une bonne chose.
Il reste toutefois beaucoup trop de pro ( glyphosate, béton, industries polluantes, lobbies industriels de toute sorte) pour espérer se reposer dans les années qui viennent.

On peut regretter aussi le mode de scrutin qui (en France par exemple )élimine les candidat-e-s n'ayant pas obtenu-e-s 5% des voies.

Voici les résultats bureau par bureau sur Bondy



Courrier des lectrices /lecteurs

  Une réflexion sur l'urbanisation

 

 

« Il n’y aura plus de paix si la ville continue de dévorer la campagne »
                                                                                Alexandre Chemetoff

    Alexandre Chemetoff, architecte pour penser les bonnes maisons au bon endroit, se définit comme paysagiste-urbaniste-architecte-citoyen en contradiction avec son père qui a théorisé nos banlieues pour les couler dans le béton.
    Alexandre Chemetoff est intervenu pour transformer d’anciennes friches industrielles en quartiers modernes qui reflètent les particularités locales, en gardant des traces, comme les grues portuaires à Nantes, certains bâtiments emblématiques, ou simplement les arbres qui avaient repris leur place dans les interstices, en respectant les couleurs, les matériaux, etc…
   Commissaire de la Biennale d’architecture et de paysage à Versailles, il revient au potager du roi, près de l’école nationale d’architecture où le général de Gaulle a créé, après la guerre, la section « paysage et art des jardins » avec pour mission de former des professionnels de l’aménagement du territoire.
   Alexandre Chemetoff s’interroge sur ce que sera le Grand Paris : « si la petite couronne dense tourne le dos à la campagne, je ne donne pas cher de sa peau » ; toute cité a besoin de fonder son existence sur un rapport à la campagne en contradiction avec la folie nommée « EUROPACITY » ;
   A Sienne, une série de fresques peintes vers 1338 par Lorenzelli et intitulée «  Allégorie du bon et du mauvais gouvernement », montre d’un côté la ville en paix et la campagne prospère, de l’autre, la ville en guerre et la campagne dévastée. On savait déjà que le destin de l’une est lié à celui de l’autre.
   Alexandre Chemetoff est effrayé de voir toujours plus de lotissements pavillonnaires et de plates-formes logistiques manger les champs et les prairies.
                  (texte construit à partir d’un article de Télérama n° 3616)

 

Lettre réalisée par le groupe d'animation de l'association Bondy Ecologie