LOGO

LOGO

dimanche 13 juin 2021

A propos des travaux de la ligne 15 à la gare de Bondy, un nouvel article de Lucie

 

 

Le projet du Grand Paris en matière de mobilité

La communication faite sur le projet du Grand Paris, est largement tournée vers la priorité du bien-être des citoyens qui se trouvent sur le parcours nouveau du projet de mise en place de deux lignes nouvelles de métro, lignes 11 et 15, lignes modernes qui vont leur apporter rapidité, fluidité du transport, accessibilité pour tous, quel que soit son lieu de départ dans le périmètre des nouveaux trajets, en conclusion un grand élan généreux de la part de la société du Grand Paris pour permettre aux citoyens d'accéder au progrès des transports en région parisienne.

 

Dans le concret du projet, qui avance depuis quelques mois, les situations sont toutes autres, bien différentes de la communication léchée qui a été et est toujours faite par la société du Grand Paris, et qui a permis l'attribution « d'utilité publique » pour ce projet du transport du Grand Paris.

 

La réalité, qui n'est pas une fiction, et celle qui s'annonce par l'extension des dimensions des différents lieux situés dans chaque commune concernée, est faite d'incohérence totale au niveau de l'élaboration des chantiers qui se tiendront, pour différentes implantations de chantiers apparaissent de nombreuses modifications par rapport à ce qui avait été initialement déclaré.

 

Sur le projet, une modification des chantiers des villes concernées, fait l'objet d'une production abondante de textes et de plans, qui restent globalement plutôt illisibles, imprécis et particulièrement flous pour les plans qui y sont joints. 

 

Pour Bondy, par exemple, quartier Etienne Dolet, du terrain prévu situé en face d’une crèche, est annoncé une très grande nouveauté qui consistera à faire passer des tonnes de déblais, provenant du chantier de la nouvelle gare prévue pour 2030, au-dessus des voies de chemin de fer, d'un pont étroit, d'une zone avec des commerces, parking, pharmacie… sur tous ces espaces beaucoup de circulation routière et bus, beaucoup de passages liés aux livraisons, aux déplacements de nombreux bondynois, de familles avec enfants…

 

Cette grande avancée technologique ne se fera qu'une fois réalisée la destruction des constructions situées actuellement sur cette zone choisie pour le stockage temporaire des déblais, destructions et expulsions de ses occupants, destructions après avoir racheté au prix faible les pavillons de ces lieux, au terme de la réalisation de la nouvelle gare les terrains, ainsi libérés, seront revendus au prix fort.

 

Cette grande avancée, dans son élan créatif va ainsi doubler les processus d'exploitation, doublement des transports pour les déblais, allers, retours, par tapis roulants et camions, en rotations, on double ainsi les transports, les nombreuses et diverses pollutions, les nuisances sonores, les encombrements... on double, on double.... tout comme les budgets, mais là c'est une autre grande avancée !

 

Nous sommes bien là dans le progrès annoncé par la SGP, dans sa priorité du bien-être des citoyens, progrès qui n'arrive à l'information réelle des citoyens que par des enquêtes publiques proposées par la SGP, enquêtes presque confidentielles pour leur accès dans un temps limité, privant ainsi des milliers d'usagers concernés de la réalité que sera l'implantation de ces nouvelles infrastructures de transport en région parisienne.

 

 

Cette présentation du déroulement concret du chantier bondynois de la rue Etienne Dolet n’est pas acceptable en l’état, les citoyens concernés et usagers le refusent et ne laisseront pas faire ce pillage du patrimoine de la cité, patrimoine essentiel au cœur de chacun.

 

Différentes alternatives existent qui permettraient de réaliser tous les travaux sans dommage pour les maisons, les habitants, et de limiter les risques pendant toute la réalisation, risques liés à ce qui est aujourd’hui présenté par la SGP.

 

L’éthique exige que tout responsable d’un tel projet d’utilité publique ait pour priorité première d’élaborer un projet qui soit à la hauteur des exigences impliquées par le respect des citoyens concernés par le projet, ce qui ne peut se faire sans transparence de tous les points du projet, points sociaux, techniques, environnementaux, ce qui implique également des échanges directs basés sur le dialogue par des rencontres avec les intéressés.

 Lucie

     Une citoyenne usagère des transports en Ile de France, révoltée par la situation annoncée pour Bondy

 

 

mardi 8 juin 2021

ENQUÊTE PUBLIQUE LIGNE 15 : La contribution de Bondy Ecologie

 

Zone concernée par les travaux à proximité de la gare de Bondy

Notre contribution du mercredi 2 juin, sur le registre de l'enquête publique 

Sauf * (réunion du 5 juin)

 

1°) Nous soutenons entièrement l'action entreprise par les résidents de la rue Étienne Dolet , car l'impact sur l'environnement du projet, présenté par la SGP, aura lui aussi des conséquences graves.

- Destruction d'espaces verts

- Pollution liée aux particules fines et autres pollutions diverses (sonores) à proximité d'une crèche

- Extraction très importante de matériaux générant une pollution importante par le choix du transport de ces déblais (camions)

Nous proposons de transporter ces déblais par train, ou,  de déplacer le chantier  sous l'autoroute situé à proximité, de manière à préserver les pavillons et les jardins menacés, afin de ne pas augmenter l'artificialisation des sols et de préserver la biodiversité.

*Si cela n'est pas possible, utiliser comme unique sortie sur Bondy le bord du canal (le projet de piscine étant abandonné). Cette proposition a été exprimée à la réunion du samedi 5 juin à la mairie de Bobigny par Environnement 93.

2°) Page 52 et 53, du dossier A2

Milieu naturel.

- Ce qui est indiqué comme inventaire faune/ flore nous parait très incomplet

Nous demandons une analyse plus détaillée par une association locale (Par exemple l'ANCA), ainsi aucune référence n'est faite de la présence du lézard vivipare au pont de Bondy (espèce remarquable).

- Deux zones boisées, classées "Espace Vert Protégé"(EPV) ont été déclassées par Est Ensemble dans le cadre du PLUi, compte tenu de la  faible densité d'espaces verts , nous demandons la réintégration de ces deux zones en EPV (ouvrage annexe 6901P).

3°) Globalement, les documents présentés dans le cadre de ce dossier sont particulièrement illisibles, tant au niveau des textes que des plans.

....................................................................................................................

Pour compléter nous vous proposons un extrait du "Parisien" du 06/06/21 évoquant la réunion publique du 05/06/21

 

 

..."Plusieurs riverains ont ainsi reproché le « manque de communication » sur le projet. « On est prévenu une fois que c’est déjà lancé », gronde une dame au fond de la salle. « Les futurs gravats seront entassés devant une crèche. La directrice n’était pas au courant ! Nous ne sommes pas du génie civil mais des petites gens livrés à eux-mêmes. On n’a pas les moyens de consulter 1 400 documents », déplore Lydia, en précisant qu’elle « ne conteste pas l’utilité publique de la ligne 15 mais les dégâts collatéraux ».

Très énervée, la quadragénaire s’est levée de sa chaise en haranguant les membres du Grand Paris. « Ma mère a reçu son courrier d’expropriation en 2019. Savez-vous dans quel état vous mettez les personnes âgées ? La voisine de maman s’est pendue à cause du stress de l’expropriation dans sa cave. »...

lundi 7 juin 2021

LETTRE DE BONDY ECOLOGIE DE JUIN 2021

 

Non à 120 000 tonnes de déchets à côté d'une crèche

PÉTITION A SIGNER D'URGENCE

Pétition : Non au dépot de 120 000 tonnes de déchets de chantier en face d'une crèche de Bondy (mesopinions.com)


A Bondy, dans le cadre de la réalisation de la ligne 15, la société du Grand Paris a décidé de transporter les tonnes de déchets de leur chantier (120 000 tonnes) sur des tapis roulants au dessus de voies ferrées utilisées quotidiennement par les voyageurs (grandes lignes, RER E et tramway); au dessus d'un supermarché et au dessus d'une rue fortement utilisée par les véhicules, bus et piétons. Ces déchets seront déchargés juste en face d'une crèche départementale pour être ensuite rechargés sur des camions..

Il existe des solutions alternatives que les riverains et les associations ont proposées (la plus simple et la plus écologique,  consiste à extraire les déblais du côté du canal et les transporter par voie d'eau, proposition soutenue par Environnement 93)

Nous vous invitons à signer la pétition des riverains que nous soutenons

 L'ancien lien ci-dessous semble ne pas fonctionner correctement , pour plus d'efficacité les riverains demandent de signer aussi la pétition figurant en haut de la page. Merci

https://www.change.org/AbandonStockageDeDechetsEnFaceDuneCrecheBondy

 

Voir dossier complet :

https://bondyecologie.blogspot.com/2021/06/tribune-libre-aujourdhui-la-parole-est.html

 

L'avis de Bondy Ecologie noté sur le registre de l'enquête publique ICI


Vous aussi vous pouvez agir en donnant votre avis, en déposant une observation, (par Internet (ICI) ou sur le registre en mairie de Bondy avant le 11 juin)


 

Marché paysan à Noisy-Le-Sec le 13 juin 20 de 9h à 17h


 

Organisé par l’association Comptoirs de l'Est pour promouvoir les circuits courts. Avec les producteurs de la Confédération Paysanne, , les artisans de Seine Saint Denis, la mode éthique etc..

 Programme complet ICI 

 

Au marché paysan vous retrouverez Brigitte de l'épideBRIE 

 


 

 

Élections régionales

Le livre blanc de France Nature Environnement  Ile de France liste leurs propositions pour une région plus respectueuse de l'environnement.

Sur notre blog  nous vous proposons de découvrir le constat pour le 93 et les propositions générales de FNEIdF. Voir ICI

Un débat est organisé sur le sujet le jeudi 10 juin


En présence de :
- Julien Bayou (EELV)
- Audrey Pulvar (PS)
- Jean-Philippe Dugoin-Clément (Libres)
- Juliette Espargiliere (LREM)
- Clémentine Autain (LFI)

 

le lien d'inscription : https://forms.gle/T2sJs5LooCLzxsyZ9, et / ou le lien de l'événement fb pour le partager largement sur les réseaux sociaux : https://fb.me/e/4yBhDqV6i

Pensez également à vous inscrire,

 

Ne pas voter peut avoir des conséquences graves, et pas seulement sur le climat (sujet qui nous est cher, voir sujet suivant)

 

 

Capteurs de pollution

Merci à l'association RESPIRE https://www.respire-asso.org/



Nous avions proposé dans le cadre du budget participatif l'installation de capteurs de pollution. Le coût par les services était estimé à 8000 euros (somme très dissuasive et ne correspondant pas à notre estimation).

Ne nous faisant pas d'illusion sur le futur de ce projet, notre association en a installé deux (à ses frais) pour 50 euros. Un au nord de la ville et l'autre au centre.

 



Nous vous tiendrons au courant des résultats.

 

 

Démocratie participative

Commission développement durable

Pas de réunion en mai, nous sommes le 6 juin et pas de nouvelles pour l'instant d'une prochaine rencontre, espérons que nous n'avons pas été oubliés cette fois-ci.

Conseils consultatifs de quartier

Appris par hasard que des conseils (au moins deux) doivent se réunir le 11 juin pour le quartier du Mainguy et le 15 pour la Mare à la Veuve. Rien sur le site de la mairie, ni dans les boîtes de messagerie ou postale.

En plein mois de juin, après un confinement, ne pas prévenir à l'avance d'une réunion aussi importante (la seule de l'année 2021), c'est s'assurer d'y voir peu de monde.

 

Énergie solaire à Bondy


 

La coopérative électrons solaires (lien) organisait dimanche 6 juin une présentation de l'installation située sur le collège Jean Zay à Bondy.



Pour en savoir plus :  https://www.electrons-solaires93.org/

D'autres projets sont à l'étude, nous vous en reparlerons.

En attendant, qu'elle soit solaire, éolienne, polluante ou d'huile de coude, la meilleure énergie reste celle que l'on n'utilise pas. Évitons le gaspillage énergétique et vive le soleil.

 

Revue de presse

A lire une interview de Sezin Topçu* paru dans Libération à propos du procès des opposants au centre d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure. Voir ICI

(*Nous l'avions invitée pour un débat sur le nucléaire en mars 2020, débat reporté pour cause de confinement)

Sur le même sujet

Lutter pour le climat, c’est combattre le nucléaire

Une vingtaine d’associations, organisations et collectifs pour le climat appellent dans cette tribune à sortir du nucléaire pour aller vers une transition écologique, énergétique et démocratique profonde.

https://reporterre.net/Lutter-pour-le-climat-c-est-combattre-le-nucleaire

 Algues vertes | L’État condamné à revoir son plan nitrate

https://www.eau-et-rivieres.org/decision-TA-040621

 

Pour comprendre la colère des agriculteurs bios,  à lire l'enquête de Caroline Trouillet pour BASTA : La Politique Agricole Commune : ses chèques aux mieux dotés, ses œillères sociales et environnementales

https://basta.pouruneautrepac.fr/wp-content/uploads/2021/05/Investigation-be%CC%81ne%CC%81ficiaires-PAC.pdf

 

Comme chaque mois cette lettre est rédigée, revue et corrigée par l'équipe d'animation de l'association Bondy Ecologie

Vous pouvez nous suivre sur notre blog bien sûr, mais aussi sur twitter @bondyecologie, les articles sont diffusés sur notre compte facebook (inactif par ailleurs) et, vous pouvez même nous rejoindre (bulletin d'adhésion ICI)